Petit bio

Publié le par Elie Duvivier

Duvivier6.jpgÉlie Duvivier habite à Wasmes. Né un soir d'orage, un vendredi 13 de l'an 1960, il n'est pas superstitieux car cela porte malheur ! Comptable de formation, il lui faudra attendre le passage à l'euro pour travailler dans ce domaine... Entretemps, il fut commis bancaire, journaliste hippique, gestionnaire ou agent de sécurité. Dans les années 80, comme il se marie, il suspend ses essais de poésie qu'il reprend en même temps que sa liberté, au début 1996. Depuis, il s'intéresse à la poésie classique après avoir autoédité trois recueils: Tout en tendresse (1996), Entre espoir et rupture (1997) et Chemin (en collaboration avec Chantal Canuet, peintre et poète; 1998). La poésie est un chemin qui mène à l'Homme. Ses haïkus, tantôt classiques et tantôt libres, se veulent être le reflet d'une Impression, titre qu'il a choisi pour un petit opuscule qu'il offre à l'occasion de rencontres ou liens poétiques. Il est le créateur et gestionnaire de la revue de poésie An + . En 2001, il marie ses haïkus aves ses triolets (petits poèmes classiques) pour publier Echos d'attente (Editions Les Adex), en 2003 sort Fragments préfacé par Salvatore Adamo (Editions Chloé des Lys). Ces derniers années, il s'intéresse au monde de l'image et de la littérature. Après un essai de BD, il publie "Quenotte" un conte pour enfants illustré par la suissesse Carine (Edition Delphi)

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article